Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Dites non au blues hivernal !

Dites non au blues hivernal !

Retour
1 depression

L’hiver approche. Vous manquez d’énergie, vous avez le moral dans les chaussettes et vous grignotez plus que de raison ? Vous êtes sans doute victime d’un petit coup de blues hivernal ! 

Céline Buldgen

La dépression saisonnière (SAD, Seasonal Affective Disorder) ou trouble affectif saisonnier (TAS) est un état dépressif qui survient à la même période chaque année. Le blues hivernal est une forme légère de la dépression saisonnière. Il est surtout lié à la baisse de l’intensité lumineuse lors de l’arrivée de l’automne et de l’hiver. 

Conséquences 

Ce manque d’ensoleillement provoque une diminution de la production de la sérotonine, un neurotransmetteur qui favorise notre bonne humeur. La mélatonine, hormone qui règle les cycles de sommeil, est alors produite de manière plus importante. Le manque de luminosité et les journées courtes augmentent sa production durant la journée, ce qui a pour conséquence d’augmenter notre fatigue. 

Symptômes et remèdes naturels 

Le blues hivernal se caractérise par: 

• une fatigue associée à une perte d’énergie et d’initiative, 

• une difficulté à se lever le matin, 

• des troubles de l’humeur (mélancolie, irritabilité, pensées négatives...), 

• une faim permanente, et des envies d’aliments sucrés, 

• une prise de poids, 

• une volonté de rester seul(e), 

• une baisse des activités physiques et de loisirs. 

Marco Cardoni, pharmacien à Dudelange: «En cas de fatigue, des toniques à base de Guarana, caféine, Giseng seront efficaces pour favoriser la vigilance et l’énergie. Pour la baisse de moral, je recommande souvent à mes clients des mélanges d’huiles essentielles qui permettent d’améliorer l’humeur. 

En phytothérapie, une cure d’un mois de millepertuis (antidépresseur naturel) est également conseillée, à condition d’en parler avec son médecin généraliste ou son pharmacien car cette plante interagit avec la prise médicamenteuse. 

En cas de troubles du sommeil, l’association de plusieurs plantes calmantes et relaxantes (valériane, passiflore, mélisse…) s’avère efficace pour bien dormir. Par ailleurs, on trouve actuellement sur le marché de plus en plus de compléments alimentaires à base de plantes et de mélatonine qui favorisent l’induction du sommeil. 

Enfin, une cure de complexes vitaminiques (surtout la vitamine D, souvent en carence durant l’hiver et la vitamine C, essentielle au renforcement du système immunitaire) est toujours la bienvenue

Blues hivernal: les bons réflexes 

• S’exposer au maximum à la lumière matinale. Pour laisser entrer la lumière dans votre habitation, ouvrez vos rideaux et vos volets dès votre lever. Encore mieux: sortez dehors profiter au maximum des rayons naturels du soleil en journée. Vous pouvez miser également sur la luminothérapie. 

• Garder un rythme de vie normal et rester actif: sorties culturelles, promenades et cueillettes de champignons dans les bois…

 • Pratiquer un sport régulièrement. 

• Adopter une alimentation équilibrée, riche en oméga 3, protéines, vitamines, magnésium, et éviter de manger des aliments trop sucrés !

Cet article a été réalisé par Vous l'avez aimé ? Rendez-vous sur leur site !


Article réalisé par Letz be healthy
Voir plus d'articles

Contactez-nous