Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Cassis et exercice physique

Cassis et exercice physique

Retour
8a sport

Chez des adultes sédentaires, boire un jus de cassis riche en polyphénols, une heure avant un exercice de marche, a un impact positif sur la réponse affective à l’effort.

Une pratique physique régulière et adaptée a des effets préventifs sur différentes maladies parmi lesquelles on retrouve les maladies cardiovasculaires, le diabète de type II et différents cancers. Elle permet également de limiter les complications de maladies déjà existantes.

On pensait jusqu’à présent que la pratique physique était agréable et avait donc un effet bénéfique sur l’humeur. Des études récentes montrent qu’en fait chez un individu soumis à un effort d’intensité assez élevée, de type endurance, on constate une dégradation progressive de l’état affectif, donc du plaisir ressenti. Cette dégradation se poursuit pratiquement jusqu’au terme de l’activité. Une amélioration apparait lorsque la fin de l’activité approche et s’intensifie une fois celle-ci terminée.

On a montré que des aliments riches en polyphénols ont des effets bénéfiques sur l’humeur et les performances cognitives chez des adultes en bonne santé. Les polyphénols agiraient en inhibant la mono-oxydase-B (MAO-B).

Une étude a été conçue pour évaluer l’effet de la consommation d’un jus de cassis riche en polyphénols sur la réponse affective de personnes sédentaires pendant qu’elles pratiquent une marche.

Quarante personnes sédentaires et en bonne santé, hommes et femmes, ont été enrôlées dans cette étude randomisée, contrôlée parallèle. Une heure avant de pratiquer une marche sur un tapis roulant, elles ont bu un jus de cassis riche en polyphénols ou un placebo. Le jus de cassis contenait environ 4,8 mg de polyphénols par kg de poids.

Les résultats montrent que la consommation du jus de cassis a provoqué une baisse de 90 % de l’activité de la MAO-B dans les plaquettes. L’exercice n’a pas eu d’incidence sur le glucose et le lactate sanguins ni sur les niveaux plasmatiques de MDA, un marqueur du stress oxydant. Dans le groupe ayant pris le jus de cassis, la durée moyenne de marche a été plus longue de 11 minutes que dans celui sous placebo. L’humeur des participants a décliné dans les deux groupes au cours des premières 20 minutes de marche. Cette baisse de l’humeur s’est poursuivie dans le groupe sous placebo jusqu’à la fin de l’exercice.

Lomiwes D et al., Times consumption of a New Zealand blackcurrant juice support positive affective responses during a self-motivated moderate walking exercise in healthy sedentary adults. Journal of the International Society of Sports Nutrition, 2019 ; 16 :33.

/var/folders/8t/rnph95wn6w12tw5y7zzf29bc0000gn/T/com.microsoft.Word/Content.MSO/633522D5.tmp

L'article vous a plu ? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Nature Sciences Santé ou abonnez-vous au magazine ! 


Article réalisé par Nature Sciences Santé
Voir plus d'articles

Contactez-nous