Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Canneberge er Polyarthrite Rhumatoïde

Canneberge er Polyarthrite Rhumatoïde

Retour
4b canneberge

La consommation de jus de canneberge, chez des personnes souffrant de polyarthrite rhumatoïde, diminuerait l’activité de la maladie et aurait donc des effets bénéfiques

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie inflammatoire chronique des articulations dont elle provoque une destruction progressive, due à un dérèglement du système immunitaire. La maladie évolue par poussées inflammatoires successives de durée et d’intensité variables. La présence d’un niveau élevé de dérivés actifs de l’oxygène, des radicaux libres, dans le liquide synovial, contribuerait à détruire l’articulation.

La canneberge (Vaccinium macrocarpon) est un arbuste à feuilles persistantes qui pousse dans les tourbières de l’est de l’Amérique du Nord et au Canada. On l’appelle aussi grande airelle rouge. Les Amérindiens consommaient ses fruits sauvages qu’ils appelaient « atoka ». Ils appréciaient ses effets bénéfiques pour désinfecter les plaies, sur les problèmes de vessie et des reins ou pour l’hygiène bucco-dentaire.

La canneberge contient un groupe de composants qui lui est spécifique, un type particulier de tanins, des proanthocyanidines de type A ou PACs. Ces composants ont de fortes propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires.

Une étude a été conçue pour évaluer les effets de la consommation de jus de canneberge sur différents marqueurs de l’inflammation et l’activité de la maladie chez des personnes présentant une polyarthrite rhumatoïde.

Quarante et une femmes diagnostiquées avec une polyarthrite rhumatoïde ont été enrôlées dans cette étude prospective. Elles ont été réparties de façon aléatoire en deux groupes. La moitié d’entre elles a consommé quotidiennement pendant trois mois 500 ml d’un jus de canneberge basses calories. Le groupe témoin n’a lui apporté aucun changement à son régime alimentaire.

L’activité de la maladie a été mesurée en utilisant deux indices d’évaluation de la maladie le DAS28 et l’anti-CCP. Les résultats montrent que la consommation de 500 ml par jour pendant 8 semaines de jus de canneberge basse calorie a abaissé les valeurs de ces deux indices suggérant une baisse de l’activité de la maladie. Cependant, aucun changement n’a été observé dans les marqueurs de l’inflammation.

Des études de plus longue durée et sur de plus vastes échantillons sont nécessaires pour confirmer ces effets et clarifier les mécanismes impliqués.


 Thimoteo NSB et al., Cranberry juice decrases disease activity in women with rheumatoid arthritis. Nutrition 2019 Apr ; 60 : 112-117

/var/folders/8t/rnph95wn6w12tw5y7zzf29bc0000gn/T/com.microsoft.Word/Content.MSO/633522D5.tmp

L'article vous a plu ? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Nature Sciences Santé ou abonnez-vous au magazine ! 

Article réalisé par Nature Sciences Santé
Voir plus d'articles

Contactez-nous