Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Santé cardiaque : l’effet bénéfique du chocolat

Santé cardiaque : l’effet bénéfique du chocolat

Retour
380818 pbpgt2 311

La consommation régulière de chocolat diminuerait le risque de fibrillation atriale (ou auriculaire), le trouble du rythme cardiaque (arythmie) le plus fréquent.

L’étude a concerné une très vaste population, puisque quelque 55.000 seniors danois ont été suivis pendant une durée médiane de quatorze ans. Objectif des chercheurs des universités d’Aalborg et d’Aarhus : examiner l’association entre la consommation habituelle de chocolat et le risque de développer une fibrillation atriale, caractérisée par des contractions rapides et irrégulières du cœur (oreillettes).

Que constate-t-on ? Par rapport à ceux qui mangent du chocolat moins d’une fois par mois, le risque de fibrillation auriculaire se situe à :

• - 10% quand on consomme du chocolat entre une et trois fois par mois
• - 17% une fois par semaine
• - 20% deux à six fois par semaine
• - 16% une fois par jour ou davantage

Les résultats sont similaires chez les hommes et les femmes, et portent sur le chocolat de manière générale, noir ou au lait. Les chercheurs ajoutent cependant que le chocolat noir, bien plus riche en cacao et donc en flavonoïdes (aux effets protecteurs), devrait en principe s’avérer plus bénéfique que celui au lait. Et il faut aussi tenir compte des apports en calories et en sucre : l’idée ne consiste pas à s’empiffrer de chocolat dès que l’occasion se présente, mais à en consommer de manière régulière en quantités modérées. Une portion d’une trentaine de grammes par jour semble raisonnable. 

Source: BMJ (www.bmj.com/thebmj) 
publié le : 21/08/2017 , mis à jour le 20/08/2017

L'article vous a plu ? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de PassionSanté ! 

Article réalisé par PassionSanté.be
Voir plus d'articles

Contactez-nous