Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Houblon et surpoids

Houblon et surpoids

Retour
4a houblon

La consommation d’un extrait de houblon arrivé à maturité réduirait la masse grasse de personnes en surpoids.

Le houblon (Humulus lupulus) est une plante de la famille du chanvre et des orties. Les cônes du houblon, les fleurs femelles, sont avant tout utilisées pour aromatiser la bière. Ils sont également employés par les médecines traditionnelles chinoises et européennes comme détoxifiants, fébrifuges, diurétiques, sédatifs ou contre la migraine.

Les cônes du houblon apportent son amertume à la bière grâce à la présence de lupuline, une substance jaunâtre contenant des acides amers qu’ils produisent lorsqu’ils arrivent à maturité.

Des travaux sur animaux ont montré que la consommation de ces acides amers des cônes de houblon diminue la graisse corporelle.

Un essai clinique[1] randomisé, en double aveugle, contrôlé contre placebo et en deux groupes parallèles a investigué l’impact d’un extrait de cônes matures de houblon, standardisé à 18,3 % d’acides amers, sur la graisse corporelle de sujets en surpoids. Les sujets inclus dans l’étude avaient un indice de masse corporelle compris entre 25 et 30.

L’étude a duré 18 semaines incluant 2 semaines de sélection, 12 semaines de supplémentation et 4 semaines de suivi. Deux cents personnes ont été assignées de façon aléatoire à consommer l’extrait de houblon ou un placebo.

Les mesures ont montré un poids corporel et un indice de masse corporelle significativement plus faibles après 8 semaines de consommation de l’extrait de houblon et aucun changement significatif dans le groupe sous placebo. Les tours de taille et de hanches étaient également significativement plus petits après 4 semaines de traitement.

Cette étude suggère que la consommation d’un extrait de houblon contenant des acides amers diminue l’accumulation de graisse chez des sujets avec un indice de masse corporelle situé entre 25 et 30. La consommation énergétique a été diminuée chez les sujets prenant l’extrait suggérant qu’un effet suppresseur d’appétit puisse être impliqué dans l’obtention de ces résultats. Il pourrait être dû à un mécanisme lié à l’amertume.

Les chercheurs suggèrent que d’autres études de plus longue durée soient entreprises.

Précisons que cette étude a été sponsorisée par un brasseur japonais.

 

[1] Morimoto-Kobayashi Y et al., Matured hop extract reduces body fat in healthy overweight humans : a randomised, double-blind, placebo-controlled parallel group study. Nutr J March 9, 2016 ; 15 :25.

L'article vous a plu ? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de Nature Sciences Santé ou abonnez-vous au magazine ! 

 


Article réalisé par Nature Sciences Santé
Voir plus d'articles

Contactez-nous