Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Mauvaise haleine : pourquoi cette efficacité du gi...

Mauvaise haleine : pourquoi cette efficacité du gingembre ?

Retour
6a gingembre

Le gingembre se situe en bonne place parmi les solutions contre la mauvaise haleine (halitose). Ses bienfaits s’expliqueraient par une stimulation d’un composant anti-odeurs de la salive.

Une fine tranche de gingembre posée sur la langue, et l’haleine devient beaucoup plus fraîche après quelques minutes : voici une astuce recommandée de longue date, et qui présente une réelle efficacité chez bon nombre d’utilisateurs. Dans le cadre d’une étude plus large, portant sur le rôle de la salive dans la perception des saveurs et des odeurs, une équipe allemande (université technique de Munich) a mis en évidence un mécanisme qui pourrait expliquer cette particularité.

Les chercheurs ont en effet démontré que le gingérol, le composant qui donne le goût piquant, stimule (x 16 !) la production d’une enzyme salivaire appelée sulhydryle oxydase, qui à son tour déclenche un mécanisme d’atténuation des mauvaises odeurs. En fait, poursuivent les chercheurs, « cette enzyme participe à un réseau moléculaire d’assainissement oral après l’ingestion d’aliments », en termes d’odeur et de goût. Elle n’est pas la seule, bien entendu, et les spécialistes travaillent à mieux comprendre la place du protéome (les protéines) et du métabolome (les métabolites) salivaires dans la sensibilité olfactive et gustative.

Source: Journal of Agricultural and Food Chemistry (https://pubs.acs.org/journa)

L'article vous a plu ? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de PassionSanté ! 

Article réalisé par PassionSanté.be
Voir plus d'articles

Contactez-nous