Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Quels sont les symptômes d'intoxication au CO ?

Quels sont les symptômes d'intoxication au CO ?

Retour
3a gaz

Symptômes

Une intoxication au CO ne donne parfois que des symptômes peu marqués.
Si on n’a pas à l’esprit la possibilité d’une intoxication au CO, il est facile de manquer le diagnostic. Ce sont surtout les circonstances d’exposition qui font suspecter une intoxication au CO:

  • En cas de malaise dans une salle de bain équipée d’un chauffe-eau au gaz.
  • Lorsque dans la maison plusieurs personnes se plaignent de maux de tête, de vertiges, de nausées et de vomissements et que ces symptômes surviennent toujours dans le même espace et disparaissent en dehors de cet endroit.

Intoxication aiguë

En cas d’exposition à une concentration très importante de CO, il peut y avoir d’emblée un arrêt respiratoire.

Lorsque l’exposition est moins importante, la victime présente d’abord des signes de malaise avec nausées, vertiges et maux de tête. A ce stade, on peut confondre les symptômes avec une intoxication alimentaire ou un début de grippe.

La personne se sent faible, et s’essouffle rapidement après un effort modéré. Elle peut également présenter des signes de confusion mentale.

Des troubles du rythme cardiaque, des signes d’infarctus ou un œdème pulmonaire peuvent survenir chez les personnes souffrant d’une maladie pulmonaire ou cardiaque mais aussi chez des sujets jeunes et en bonne santé.  

Si les secours n’arrivent pas à temps, la victime peut perdre connaissance, tomber dans le coma, développer des lésions cérébrales ou décéder.   

Intoxication chronique

L’intoxication chronique est souvent difficile à diagnostiquer surtout si elle se prolonge. La chronologie des symptômes et le lien avec un endroit donné peut, au début, permettre de faire le diagnostic.
Ce type d’intoxication se caractérise par des maux de tête, des vertiges, des nausées, des vomissements et une fatigue persistante.
Après un certain temps, l’intrication des symptômes avec les répercussions psychiques d’un malaise chronique complique le diagnostic.

Séquelles

L’intoxication au CO peut parfois provoquer des troubles neurologiques un certain temps après l’accident. C’est ce que l’on appelle le syndrome séquellaire post-intervallaire. La victime présente alors de l’irritabilité, des troubles de la mémoire, des mouvements anormaux,... Ces troubles sont souvent, mais pas toujours, réversibles.

Atteinte du foetus

Une exposition au CO durant la grossesse ne touche pas que la mère: elle peut provoquer la mort du foetus ou des malformations surtout au niveau du squelette et du système nerveux.

 L'article vous a plu ? Rendez-vous sur le site du Centre Anti-Poisons pour d'autres articles sur les intoxications !


Article réalisé par Centre Anti Poisons
Voir plus d'articles

Contactez-nous