Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Symptômes d'une maladie : attention au diagnostic ...

Symptômes d'une maladie : attention au diagnostic par Internet

Retour
9a internet

Si Internet permet d’accéder à une quantité considérable d’informations santé, il faut faire très attention à la tentation de l’auto-diagnostic.

Il est fréquent qu’en présence d’un symptôme qui tracasse, on interroge les moteurs de recherche sur Internet pour connaître l’origine du problème. Le souci, c’est que les informations sont tellement nombreuses et disparates que bien souvent, on s’y perd plutôt que de trouver une réponse satisfaisante. Avec au moins deux conséquences possibles : le symptôme est relativisé alors qu’il justifiait un avis médical, ou sa gravité est amplifiée, ce qui est source d'anxiété alors qu’il est totalement banal.

Une équipe australienne (Edith Cowan University) s’est penchée sur le degré de fiabilité d’une quarantaine de sites internationaux proposant des diagnostics en ligne. On introduit les symptômes et le site donne les diagnostics possibles ou probables. Les chercheurs ont testé un millier de scénarios différents, explique Sciences et Avenir.

Résultat : une fiabilité de 36%, tous sites confondus. Le score est meilleur (60%), encore que très insuffisant, lorsqu’il s’agit d’une urgence médicale.

Ceci permet de rappeler plusieurs choses.

• un même symptôme peut correspondre à un éventail de maladies
• les antécédents médicaux, connus du médecin et qu’il intègre dans son évaluation, sont d’une grande importance
• les sites santé sont des sites d’information, pas des sites de diagnostic
• un site santé ne peut pas remplacer un avis médical
• gare à la menace « cybercondriaque » : le symptôme suscite l’inquiétude, suivie d’une recherche sur Internet, où l’on découvre qu’il peut correspondre à une maladie grave, et l’inquiétude se transforme en angoisse
• la connaissance d’informations santé par Internet, même nombreuses et fiables, ne revient pas à la délivrance d’un diplôme de médecine...

Source: The Medical Journal of Australia (www.mja.com.au)
publié le : 10/06/2020 , mis à jour le 09/06/2020

L'article vous a plu ? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de PassionSanté ! 


Article réalisé par PassionSanté.be
Voir plus d'articles

Contactez-nous