Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Tout savoir sur le périnée

Tout savoir sur le périnée

Retour
Body 1082139 960 720

On entend souvent parler du périnée pendant la grossesse, au moment de l’accouchement et après celui-ci. Mais de quoi s’agit-il précisément ? Pourquoi est-il important d’en prendre soin et de le tonifier ? 

 

Qu’est-ce que le périnée et à quoi sert-il ?

Aussi appelé « plancher pelvien », le périnée est un ensemble de muscles, de tissus et de ligaments en forme de hamac situé au niveau de l’entrejambe. Il recouvre la paroi inférieure du pelvis (petit bassin) entre l’os du pubis (symphyse pubienne) et le coccyx.


Le périnée permet de soutenir les organes situés dans cette région (vessieutérusrectum), de contracter le vagin et d’assurer la continence urinaire et fécale. Pour ce faire, il doit être musclé et souple à la fois. Par ailleurs, le périnée joue aussi un rôle dans le plaisir sexuel : un périnée tonique offre davantage de sensations lors de la pénétration.


Lorsque le périnée se relâche…

Différents facteurs peuvent provoquer un certain relâchement ou une distension du périnée :


  • le vieillissement,
  • la grossesse, par le poids du bébé et les changements hormonaux,
  • l’accouchement, durant lequel les muscles du périnée peuvent se déchirer ou être coupés (épisiotomie),
  • l’obésité,
  • la constipation chronique ou la toux régulière, car elles provoquent une hyperpression abdominale.

Périnée distendu : quelles conséquences ?

Un périnée trop distendu peut entraîner une série de conséquences. Bien qu’elles soient rarement graves, elles peuvent être très handicapantes :


  • une béance vaginale, caractérisée par un trop grand relâchement des muscles vaginaux. Elle peut survenir après un ou plusieurs accouchement(s), et peut entraîner une perte de sensations lors des rapports sexuels, mais aussi un mauvais maintien des tampons ;
  • des pertes involontaires d’urine, survenant le plus souvent lors d’un effort (toux, rire, soulèvement d’une charge…). Lorsque le relâchement est sévère, certaines femmes sont incapables de retenir leurs urines ;
  • des fuites de gaz et/ou de selles ;
  • un prolapsus génital.

 

 

Rééduquer son périnée

Pour éviter ces désagréments, notamment après une grossesse, il existe une solution : la rééducation périnéale. Pratiquée par un(e) kinésithérapeute ou une sage-femme, elle consiste à prendre conscience des muscles du périnée et à les tonifier. Il existe plusieurs techniques pour rééduquer le périnée :


  • les abdominaux hypopressifs, qui consistent à renforcer la sangle abdominale profonde (les transverses et les obliques) et le périnée grâce à la respiration. Ils permettent notamment de maintenir tous les organes internes pour éviter leur descente. Ces exercices sont indispensables après une grossesse, mais peuvent aussi être réalisés régulièrement par toutes les femmes ;
  • la méthode manuelle : la sage-femme ou la kinésithérapeute insère ses doigts dans votre vagin et vous demande de contracter et relâcher votre périnée ;
  • l’électrostimulation, qui consiste à introduire une sonde dans le vagin et à envoyer un courant électrique faible et indolore dans le périnée pour le contracter ;
  • le biofeedback : grâce à une sonde vaginale, cette technique permet à la femme de visualiser sur un écran l’intensité et la durée de la contraction qu’elle effectue volontairement. Dans certains cas et pour rendre ces exercices plus ludiques, vous pouvez même jouer à des jeux sur l’écran en vous servant de vos contractions comme d’un joystick!

Prendre soin de son périnée au quotidien

Au quotidien, une bonne hygiène de vie vous aidera à garder un périnée tonique.


  • Pratiquez régulièrement une l’activité physique (douce ou intense) pour maintenir une bonne tonicité musculaire générale.
  • Adoptez une alimentation saine, riche en fruits et légumes, pour garder un poids sain et éviter les problèmes de constipation.
  • Apprenez à aller correctement à la selle en évitant les efforts de poussée excessifs.
  • Ne fumez pas car à la longue, la cigarette altère les tissus musculaires et peut engendrer une toux chronique.

Vous pouvez aussi réaliser quelques exercices quotidiennement pour renforcer votre périnée. Contractez par exemple durant 5 secondes les muscles du périnée (ce sont ces mêmes muscles que vous contractez lorsque vous retenez vos urines), puis relâchez-les durant 10 secondes. Idéalement, réalisez 3 séries de 10 contractions par jour.


Article réalisé sous la direction de Laure Vincent, kinésithérapeute
Date de publication : 24-05-2017




L'article vous a plu ? Consultez d'autres articles santé féminine sur Gyn&co et inscrivez-vous gratuitement à leur newsletter ! 


Article réalisé par Gyn&Co
Voir plus d'articles

Contactez-nous