Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Que faire en cas de coup de soleil ?

Que faire en cas de coup de soleil ?

Retour
Nb verbrand zonlicht 08 16

Même si vous avez mis de la crème solaire, vous pouvez attraper un coup de soleil, car aucun produit ne protège à 100%. Un coup de soleil n’est pas seulement douloureux, mais accélère le vieillissement de la peau et augmente le risque de cancer cutané à long terme. Comment réagir ?

Le risque de coup de soleil dépend de différents facteurs comme le type de peau, l’âge, l’énergie solaire (index UV), le temps que vous passez au soleil, etc.

• Le temps que vous pouvez passer au soleil sans avoir de problème dépend fortement de votre type de peau. Les peaux plus foncées offrent une meilleure protection, mais seulement contre les rayons UVB. Il faut donc toujours se protéger.

• Les enfants sont particulièrement sensibles au soleil. Ils sont en plein développement et leur peau est plus fine et donc plus fragile que celle des adultes. Une exposition prolongée et fréquente au soleil peut avoir, de nombreuses années plus tard, une influence sur le risque de développement du cancer de la peau.

• Certains médicaments (antibiotiques, antihistaminiques et pilule contraceptive), de même que certains cosmétiques peuvent sensibiliser la peau et sous l'effet de la lumière du soleil, provoquer des réactions. Lisez toujours la notice et en cas de doute, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien. Évitez de préférence les parfums si vous vous exposez au soleil.

• Une cicatrice récente nécessite une protection supplémentaire. La peau irritée est beaucoup plus sensible aux rayons UV que la peau normale. L'exposition au soleil peut laisser une trace plus sombre ou plus claire et même si cela n’est pas douloureux, la décoloration peut perdurer des mois et même devenir permanente.

• Les coups de soleil touchent surtout les zones du corps habituellement peu exposées au soleil, comme le dos, les pieds ou le ventre.

• Le temps que l'on peut passer au soleil est également dépendant de l’index UV. Il s’agit d’une mesure de la quantité de rayonnement ultraviolet (UV) à son arrivée sur Terre.

En Belgique, l’index UV dépasse rarement 7. Les personnes ayant une peau naturellement foncée (type IV) sont moins vite brûlées que celles qui ont la peau très claire (type I), ces dernières bronzant très peu. En général, nous pouvons dire que l’index UV 5-6 pour une personne ayant un type de peau II (le plus commun chez nous) peut provoquer des coups de soleil après environ 25 minutes d’exposition non protégée.

Partout dans le monde, l’index UV est mesuré à chaque moment de la journée. Les valeurs peuvent en effet varier selon l’endroit et l’heure. Dans bon nombre de pays, les instituts météorologiques ont convenu d’un modèle de mesure commun, de sorte que vous pouvez évaluer le risque quand vous voyagez. En Belgique, on trouve cet index dans certains journaux et sur le site de l’Institut royal météorologique (IRM).

L’intensité du rayonnement dépend des facteurs suivants :

• la période de l’année
• la période de la journée (l’index est plus élevé au milieu de la journée)
• la position par rapport à l’Équateur : plus on s’en approche, plus l’index est élevé
• l'altitude
• la réflexion des rayons : la neige, l’eau et le sable augmentent ainsi l’effet des UV, leur rayonnement venant de plusieurs directions

Les symptômes du coup de soleil

La plupart des symptômes se produisent plusieurs heures après l’exposition.

• peau rouge et brillante
• peau douloureuse, parfois boursouflée
• cloques
• desquamation

Dans les cas les plus graves, d’autres symptômes peuvent apparaître, comme de la fièvre, des frissons, des nausées, des maux de têtes, des palpitations…

Que pouvez-vous faire ?

• Mettez-vous à l’ombre dès que vous sentez que vous brûlez.
• Refroidissez votre peau avec un linge humide ou sous une douche tiède (pas froide : attention à l’hypothermie).
• Séchez-vous doucement la peau.
• Utilisez une crème hydratante, un gel hydrocolloïde ou une lotion après soleil et répétez l’opération aussi souvent que nécessaire.
• Optez pour des vêtements légers, non irritants.
• Au besoin, prenez un antidouleur.
• Si possible, ne percez pas vos cloques, pour éviter une infection.
• Si vous êtes fortement brûlé, restez au moins 3 jours à l’ombre.

Quand devez-vous voir un médecin ?

Si vous présentez des symptômes comme : 

• fièvre, frissons
• accélération du rythme cardiaque
• maux de tête
• fatigue
• étourdissements
• nausées, vomissements

La consultation d'un médecin est fortement recommandée :

• en présence de cloques
• si c’est un jeune enfant qui est brûlé
• si la peau n’a pas récupéré après deux semaines

publié le : 20/09/2016 , mis à jour le 19/09/2016 

L'article vous a plu ? Inscrivez-vous gratuitement à lanewsletter de PassionSanté ! 


Article réalisé par PassionSanté.be
Voir plus d'articles

Contactez-nous