Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Utiliser des astuces pour donner un médicament à u...

Utiliser des astuces pour donner un médicament à un enfant ? Oui, mais…

Retour
Capture

Dans le cadre de sa campagne « un médicament n’est pas un bonbon », l’Agence fédérale des médicaments et des produits de santé avait formulé quelques règles à respecter lorsque vous utilisez diverses astuces pour aider un enfant à prendre un médicament. A quoi faut-il faire attention?

Vous voulez mélanger un médicament à des aliments?

Vérifiez d’abord si celui-ci peut l’être, car tous les médicaments ne le permettent pas. En outre, certains aliments sont incompatibles avec certains médicaments. En cas de doute, demandez conseil à votre pharmacien. Si le médicament peut être mélangé à de la nourriture, mélangez-le à une petite quantité afin de vous assurer que toute la dose du médicament sera avalée par l’enfant. Evitez aussi de faire le mélange trop longtemps à l’avance.

Vous voulez écraser un comprimé ou ouvrir une gélule?

Lisez d’abord attentivement la notice et/ou demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien, car cette pratique n’est pas toujours sans danger. En effet, en ouvrant une gélule ou en écrasant un comprimé, vous pouvez modifier la manière dont le médicament va être absorbé dans l’organisme. Ceci peut influencer son efficacité et/ou entraîner, par exemple, un surdosage, un sous-dosage ou une irritation de la bouche, de la gorge ou de l’œsophage.

Vous voulez couper un comprimé en deux?

Demandez d’abord conseil à votre pharmacien. La présence d’une rainure sur un médicament ne veut pas toujours dire que le comprimé peut être coupé en deux.

Peut-on mâcher ou sucer un comprimé au lieu de l’avaler?

Si cela n’est pas clairement précisé dans la notice, c’est à éviter. En cas de doute, demandez conseil à votre pharmacien.

Votre enfant doit prendre un médicament à inhaler?

Demandez conseil à votre pharmacien. Il pourra vous renseigner à propos des accessoires ou des astuces qui pourraient faciliter son administration.

Votre enfant a beaucoup de mal à prendre son médicament?

Renseignez-vous auprès de votre pharmacien. Dans un certain nombre de cas, il pourra vous proposer une alternative sous forme de préparation magistrale. Avec l’accord de votre médecin, il pourra par exemple préparer les comprimés prescrits sous forme de sirop.

Ces préparations réalisées « sur mesure » par votre pharmacien présentent d’autres avantages : pour certains médicaments, il n’existe pas de dosage adapté pour les enfants. En outre, si votre enfant doit prendre un médicament sur une longue durée, votre pharmacien pourra adapter la dose à l’évolution de son poids.

Attention: si votre enfant doit prendre des antibiotiques, n’oubliez pas de poursuivre son traitement jusqu’au bout, même s’il va mieux et qu’il semble guéri.

Sources: APB, afmps, Centre Antipoisons


Article réalisé par Pharmacie.be/Apotheek.be
Voir plus d'articles

Contactez-nous