Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Calculs aux reins : quels conseils ?

Calculs aux reins : quels conseils ?

Retour
Shutterstock 214755592

Les calculs rénaux (lithiase urinaire) sont un problème courant, avec le spectre de la terrible colique néphrétique. Que peut-on faire pour diminuer les risques de formation des pierres aux reins ?


Les calculs se forment dans les reins à partir de cristaux présents dans l’urine. Lorsqu’ils migrent vers les voies urinaires, ils peuvent créer une obstruction : la colique néphrétique – et ses intenses douleurs abdominales ou lombaires – se déclenche lorsqu’un calcul bouche un uretère, le conduit qui transporte l’urine du rein vers la vessie. On estime que la colique néphrétique touche environ une personne sur dix au cours de son existence. Souvent, les petits calculs sont expulsés assez aisément, mais lorsqu’ils sont trop gros ou mal positionnés, une prise en charge médicale est nécessaire. Les récidives à moyen et à long terme sont fréquentes.

Pour limiter le risque, explique la revue médicale Prescrire, il est utile de boire deux litres d’eau par jour, à répartir tout au long de la journée, dans le but d’augmenter le volume urinaire et de diluer les substances à l’origine de la lithiase. « Cette mesure simple a une efficacité démontrée pour prévenir la formation de calculs, et est en général sans effet indésirable », poursuit Prescrire. On peut adopter des mesures diététiques afin de modifier la composition des urines, toujours pour diminuer le risque de formation des calculs : alimentation peu salée, maîtriser les apports en calcium (lait, fromage…), éviter les boissons très sucrées (cola)…

Chez les personnes dont les urines sont pauvres en citrates (une substance protectrice contre le processus de cristallisation à l’origine de la formation des calculs), les récidives semblent réduites en cas d’apports sous forme de médicament, de complément alimentaire… ou de jus de citron, mais des troubles digestifs sont possibles. Prescrire ajoute enfin que certains diurétiques peuvent être envisagés en cas d’excès de calcium (l’un des constituants majeurs des calculs) dans les urines.

________________________________________________________________________________________________

L'article vous a plu ? Inscrivez-vous gratuitement à lanewsletter de PassionSanté ! 



Article réalisé par PassionSanté.be
Voir plus d'articles

Contactez-nous